SHARKY DJ

Dès le mois de novembre, les requins baleines se retrouvent dans le golfe de Tadjoura où se concentre une grande quantité de plancton.
Pour les protéger, il faut mieux les connaître; c’est pourquoi, depuis 2004, plusieurs  écovolontaires participent chaque année à une mission d’une ou deux semaines organisée par Daniel dans le sud-ouest du Golfe de Tadjoura, afin d’y poursuivre nos études sur les habitudes et les déplacements des requins baleines et notamment au large d’Arta et dans le Goubbet.

 

Le 16 décembre prochain, une équipe d’écovolontaires de MEGAPTERA, de spécialistes de NAUSICAA, de vidéastes et de photographes, tous passionnés, se rendra à Djibouti pour une mission d’une semaine afin de collecter un maximum d’éléments pour une meilleure connaissance du plus grand poisson au monde.

Le déploiement de 3 balises est prévu, dont 1 financée par SYSTONIC et 2 financées par EXAGONE (l’une d’entre elles datant de 2016), partenaire fidèle de MEGAPTERA.

 

Le premier rôle des écovolontaires sera de repérer les requins baleines en parcourant le Golf de Tadjourah grâce aux barques pilotées par les membres de l’équipage.

Notre second rôle sera, après notre mise à l’eau, de prendre des photos, d’évaluer la taille, d’identifier le sexe, de noter le comportement, de repérer les blessures et marques particulières des requins baleines afin de vérifier dans la base de données existante s’il s’agit d’un nouvel individu ou déjà identifié.

 

Nous espérons que les requins baleines seront bien au rendez-vous cette année, afin de nous permettre de collecter un maximum d’éléments, pour une meilleure connaissance de leur comportement.

A l’issue de cette mission, nous effectuerons un récapitulatif des observations faites au cours de cette mission associé à un résumé des missions des 10 dernières années.

 

 

  • Megaptera
  • 10/12/2017

Actualités

Rechercher sur le site