Comores

L’action de MEGAPTERA s’est étendue à tout l’archipel des Comores, dans les îles de Mohéli, Anjouan et Grande-Comore, dès 2001.

C’est essentiellement avec les communautés locales que nous menons des actions en faveur de la promotion de l’observation commerciale.

Ce travail de développement participatif d’activités alternatives génératrices de revenus est novateur dans le sanctuaire baleinier de l’Océan Indien. Par le biais du flux financier induit, il participe à la prise de conscience de la part de ces populations d’une protection nécessaire des baleines mais également de tous les mammifères marins. Il permet aussi de lever la pression sur les stocks de pêche locaux et met en confiance les pêcheurs souvent terrorisés par ces  «  monstres marins » en fait pacifiques. Il sensibilise le gouvernement sollicité parfois pour adhérer à la convention sur la chasse à la baleine et voter dans le sens d’une reprise de la chasse en échange de cadeaux de la part des nations industrialisées favorables à la chasse. 

Nos missions les plus récentes sont les suivantes :

Création d'une maison de la baleine à Mohéli, rappel de formations théoriques et pratiques, journée de la baleine (2009 - 2011)
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'ADSN, association villageoise de Nioumachoi, ses pilotes et éco guides s'étant montrés très motivés lors des formations de 2008, nous avons mis en place, avec l'ADSN un projet de maison de la baleine, de formations et de journée de la baleine.
En septembre 2009, nous avons participé à la remise en état d'un local appartenant à l'ADSN, avons fourni du matériel de sensibilisation des enfants, des communautés et des touristes (mallettes pédagogiques, jeux autour de la baleine, livres, expositions explicatives, photos....). La maison de la baleine a été inaugurée le 27 septembre 2009.
Nous avons fourni du matériel destiné à la maison de la baleine et aux sorties en mer (télévision, lecteur de DVD, ordinateur, jumelles, appareil photo, hydrophone, GPS, gilets de sauvetage.

La plupart des personnes formées en 2008 ayant quitté Nioumachoi, nous avons formé 6 nouveaux pilotes et éco guides : biologie de la baleine, charte d'observation, accueil des touristes, sécurité en mer, utilisation et entretien du matériel. Chaque pilote ou éco guide a également bénéficié de quatre sorties en mer pour se familiariser à l'observation des baleines dans le respect de la charte d'approche.

Parallèlement, nous avons tenu des permanences à la maison de la baleine afin d'accompagner la personne chargée des permanences : accueil de quelques touristes, de membres de la communauté, d'enfants.

Le 26 septembre 2010, l'ADSN et MEGAPTERA ont organisé ensemble la 1ère journée de la baleine. Environ 350 enfants ont participé aux diverses activités proposées (jeux autour de la connaissance de la baleine, dominos, puzzles, concours de dessin). Le film « Megaptera, les Ailes de l'Océan », tourné en partie à Mohéli et le film Mongomé ont été projetés à plusieurs reprises au cours de la journée pour le plaisir du plus grand nombre.
Une chanson sur les baleines, leur protection et la protection de l'environnement a été écrite à cette occasion et diffusée au cours de la journée.

 

Création de la maison de la baleine à Mohéli

 

Sorties en mer

Sensibilisatin des enfants

 

En 2011, nous avons réalisé une plaquette d'information sur l'observation des baleines à Nioumachoi. Tirée à 5000 exemplaires, cette plaquette a été diffusée aux Comores, à Mayotte, à la Réunion, et en métropole à diverses organisations ou associations comoriennes.
 

Formations théoriques et pratiques à l’écotourisme baleinier durable (Projet RAMP COI) en 2008
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans le cadre du Réseau des Aires Marines Protégées de la Commission de l’Océan Indien, ce projet s’est déroulé à Grande Comore, Mohéli et Anjouan, d’août à décembre 2008.
Il s’agissait d’un programme de sensibilisation et de formation des communautés côtières à l’observation scientifique des baleines et au développement d’un écotourisme baleinier durable dont les revenus directs et indirects pourront compléter à l’avenir ceux de la pêche.
Les formations et réunions de sensibilisation ont été organisées dans 15 villages de Grandes Comore , Mohéli et’Anjouan.
- 369 personnes ont participé aux formations théoriques  de pilotes et éco guides
- 119 pilotes ou éco guides ont participé aux formations pratiques.

Parallèlement, nous avons organisé des réunions de sensibilisation auxquelles ont participé 683 enfants (9 adultes et 653 enfants ont participé aux concours de dessin.

Le programme de sensibilisation et de formations, mis en place dans les 3 îles, a permis une meilleure connaissance des mammifères marins, de leur biologie, du code de bonne conduite pour l’observation des baleines et des apports de l’écotourisme baleinier durable

 

Rechercher sur le site